Image une news Blu-ray juin 2022

Planning Blu-ray et Blu-ray 4K – Juin 2022

Les mois se suivent et se répètent. Voilà encore un planning Blu-ray qui ne provoque pas à la rédaction un enthousiasme débordant. Alors oui il y a bien Les Incorruptibles de De Palma mais d’une part, notre ami Stef en parle déjà très bien ici sur le volet 4K et que d’autre part nous n’avons aucune certitude au moment où nous tapons ces quelques lignes quant à savoir si Paramount a repris son upgrade 4K du master pour le Blu-ray. Idem pour Géant de Stevens encore qu’ici on est quasiment certain que Warner n’aura aucunement fait l’effort et proposera à n’en pas douter l’ancien Blu-ray au sein de son édition Combo (si on se trompe, on achète l’édition et on vous en fait le test…).

Du côté des nouveautés, on pourra jeter son dévolu sur Une jeune fille qui va bien de Sandrine Kiberlain, Maigret de Patrice Leconte et bien entendu Licorice Pizza de Paul Thomas Anderson qui est ce que l’on a vu de mieux au premier semestre cette année au cinéma. Ils sont tous annoncés avec des suppléments, preuve que les éditeurs font encore des efforts en la matière et qu’il serait dommage de ne pas les encourager à continuer en ce sens en boudant ostensiblement ces sorties.

Peter Bogdanovich - Communiqué de presse juin 2022

Et puis en matière de patrimoine, outre les trois films de Peter Bogdanovich qui nous a quitté récemment édités par Carlotta qu’il serait là aussi peu recommandable de passer à côté, on voudra citer avec beaucoup d’insistance la parution chez Tamasa de L’Été en pente douce de Gérard Krawczyk et les deux Henri Verneuil chez Gaumont que sont I… Comme Icare et Mille Milliards de dollars. Le Krawczyk qui date de la fin des années 80 était un retour par la grande porte au cinéma français des années 50 quand celui-ci n’avait pas peur de faire dans le réalisme psychologique et populiste avec ici une dose de néo-noir libidineux toujours aussi savoureusement dérangeant. Il est annoncé ici restauré en 4K et c’est franchement une superbe nouvelle. Ce qui est aussi le cas pour les deux films de Verneuil. Déjà pour I… Comme Icare que LCJ avait édité en 2017 dans un Blu-ray assez scandaleux et qui devrait bénéficier ici du savoir-faire du Studio à la Marguerite. Tout comme pour Mille Milliards de dollars qui étrennera pour le coup le support après de multiples éditions DVD sous l’égide de moult éditeurs différents. On espère vous en reparler très vite.

L'Eté en pente douce - Communiqué de presse Blu-ray Tamasa

Pour le reste du planning Blu-ray et Blu-ray 4K, retrouvez ci-dessous notre listing avec les codes couleurs et leur légende qui vont bien afin de vous y retrouver plus facilement :

Films de patrimoine inédits sur le support ou bénéficiant d’une nouvelle restauration qui méritent (quand même) le détour
Nouveautés sorties récemment au cinéma
Nouveautés Direct To Video
Films UHD 4K
Séries immanquables

1er juin 2022

  • Adieu Paris (2021) de Edouard Baer (Le Pacte)
  • Donnie Brasco (1997) de Mike Newell – Version Longue + Version Cinéma + Livret (ESC Editions)
  • Les Dragueurs (1959) de Jean-Pierre Mocky (ESC Editions)
  • Les Enquêtes du Département V : L’Effet papillon (2021) de Martin Zandvliet (Wild Side Video)
  • Infiniti (2022) de Thierry Poiraud (StudioCanal)
  • Le Ciel peut attendre (1978) de Warren Beatty et Buck Henry (Paramount Home Entertainment France)
  • Le Vampire a soif (1968) de Vernon Sewell – Édition Collector Blu-ray + DVD + Livret (ESC Editions)
  • Licorice Pizza (2021) de Paul Thomas Anderson (Universal Pictures Vidéo)
  • Le Peuple loup (2020) de Tomm Moore (Blaq Out)
  • Vaillante (2022) de Laurent Zeitoun (M6 Vidéo)
  • Vigil (2021) de James Strong et Isabelle Sieb (Koba Films)

3 juin 2022

  • Prince and the Revolution : Live (1985) – Blu-ray + 2 CD (Legacy Recordings)

7 juin 2022

  • Claymore (2007) de Hiroyuki Tanaka – Intégrale (Kazé Animation)
  • Exécution en automne (1972) de Lee Hsing (Carlotta Films)
  • Les Jeunes amants (2021) de Carine Tardieu (Diaphana)
  • Nashville Lady (1980) de Michael Apted (Rimini Editions)
  • Trois pour un massacre (1969) de Giulio Petroni (Artus Films)
  • Une jeune fille qui va bien (2021) de Sandrine Kiberlain (Ad Vitam)
  • Le Vieux Khottabych (1975) de Gennadiy Kazanskiy (Artus Films)

8 juin 2022

  • ACCA : 13 – Territory Inspection Dept. – Série intégrale (2017) (All The Anime)
  • Complot de famille (1976) de Alfred Hitchcock – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (Universal Pictures Vidéo)
  • Dumbbell : combien tu peux soulever ? – Intégrale (2019) (Kana Home Video)
  • L’Effaceur : Renaissance (2022) de John Pogue (Warner Home Vidéo)
  • Les Incorruptibles (1987) de Brian De Palma – Édition boîtier SteelBook – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (Paramount Home Entertainment France)
  • Les Incorruptibles (1987) de Brian De Palma – Édition Collector – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (Paramount Home Entertainment France)
  • Le Mexicain (2001) de Gore Verbinski (Paramount Home Entertainment France)
  • The North Sea (2021) de John Andreas Andersen (AB Vidéo)
  • Pas de printemps pour Marnie (1964) de Alfred Hitchcock – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (Universal Pictures Vidéo)
  • Les Promesses (2021) de Thomas Kruithof (Wild Side Video)
  • Red Rocket (2021) de Sean Baker (Le Pacte)
  • Seraph of the End – Vampire Reign (2015) (All The Anime)
  • Super-héros malgré lui (2021) de Philippe Lacheau (TF1 Studio)
  • The Weather Man (2005) de Gore Verbinski (Paramount Home Entertainment France)

9 juin 2022

  • Black Friday (2021) de Casey Tebo (Program Store)
  • Dinosaur World (2020) de Ryan Bellgardt (First International Production)
  • Kinjite : Sujet tabou (1989) de J. Lee Thompson (Sidonis)
  • Moonfall (2022) de Roland Emmerich (Metropolitan Vidéo)
  • Moonfall (2022) de Roland Emmerich – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (Metropolitan Vidéo)
  • Piège de guerre (2022) de David Aboucaya (Rimini Editions)
  • Le Virtuose (2021) de Nick Stagliano (Rimini Editions)

10 juin 2022

  • L’Été en pente douce (1987) de Gérard Krawczyk (Tamasa Diffusion)
  • The Rolling Stones – Licked Live in NYC : Blu-ray + 2 CD-Audio + Livret (2003) (Mercury Records)

14 juin 2022

  • Le Défilé de la mort (1943) de John Farrow (Elephant Films)
  • Meurtres à Calcutta (1946) de John Farrow (Elephant Films)
  • Le Port des passions (1953) de Anthony Mann (Elephant Films)

15 juin 2022

  • Les Aventuriers de l’arche perdue (1981) de Steven Spielberg – Édition Limitée Steelbook – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (Paramount Home Entertainment France)
  • Candyman (1992) de Bernard Rose – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (ESC Editions)
  • Comme un boomerang (1976) de José Giovanni (StudioCanal)
  • La Dernière vague (1977) de Peter Weir (ESC Editions)
  • Flic Story (1975) de Jacques Deray (StudioCanal)
  • Mondocane (2021) de Alessandro Celli (Koba Films)
  • Les Vedettes (2022) Jonathan Barré (Gaumont)

16 juin 2022

  • The Power (2021) de Corinna Faith (Blaq Out)

17 juin 2022

  • Mort sur le Nil (2022) de Kenneth Branagh (20th Century Fox)
  • Mort sur le Nil (2022) de Kenneth Branagh – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (20th Century Fox)

21 juin 2022

  • Daisy Miller (1974) de Peter Bogdanovich – Édition Prestige limitée – Blu-ray + DVD + goodies (Carlotta Films)
  • The Great Buster – Une célébration (2018) de Peter Bogdanovich (Carlotta Films)
  • L’Histoire de ma femme (2021) de Ildikó Enyedi (Pyramide Vidéo)
  • Maison de retraite (2022) de Thomas Gilou (Blaq Out)
  • Robuste (2021) de Constance Meyer (Diaphana)
  • Texasville (1990) de Peter Bogdanovich (Carlotta Films)
  • Un autre monde (2021) de Stéphane Brizé (Diaphana)

22 juin 2022

  • Aya et la sorcière (2020) de Goro Miyazaki (Wild Side Video)
  • Géant (1956) de George Stevens – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (Warner Home Vidéo)
  • The Gilded Age – Saison 1 (Warner Home Vidéo)
  • Hopper et le hamster des ténèbres (2022) de Ben Stassen et Benjamin Mousquet (Sony Pictures Home Entertainment)
  • Je peux entendre l’océan (1993) de Tomomi Mochizuki (Wild Side Video)
  • King (2022) de David Moreau (Pathé)
  • The Medium (2021) de Banjong Pisanthanakun (The Jokers)
  • Post Mortem (2020) de Péter Bergendy (Condor Entertainment)
  • Raised by Wolves – Saison 1 (Warner Home Vidéo)
  • Les Schtroumpfs – Une vie de Schtroumpfs (2021) de William Renaud (Citel Vidéo)
  • Le Temps des loups (1969) de Sergio Gobbi (LCJ Editions)
  • Uncharted (2022) de Ruben Fleischer (Sony Pictures Home Entertainment)
  • Uncharted (2022) de Ruben Fleischer – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (Sony Pictures Home Entertainment)
  • Vivante (2021) de Anoushka (LCJ Editions)
  • La Vraie famille (2021) de Fabien Gorgeart (Le Pacte)

23 juin 2022

  • Maigret (2022) de Patrice Leconte (M6 Vidéo)

28 juin 2022

  • Police Python 357 (1976) de Alain Corneau (StudioCanal)

29 juin 2022

  • Belle (2021) de Mamoru Hosoda (All The Anime)
  • Boomerang (1992) de Reginald Hudlin (Paramount Home Entertainment France)
  • Dr Who et les Daleks (1965) de Gordon Flemyng – Blu-ray 4K UHD + Blu-ray (StudioCanal)
  • I… comme Icare (1979) de Henri Verneuil (Gaumont)
  • Mille milliards de dollars (1982) de Henri Verneuil (Gaumont)
  • Les Nuits de Harlem (1989) de Eddie Murphy (Paramount Home Entertainment France)

2 réflexions sur « Planning Blu-ray et Blu-ray 4K – Juin 2022 »

  1. Dans votre article vous oubliez de citer Police Python 357 (1976) avec un Yves Montand « fermé a double tour! » l’un des meilleurs polars Français enfin en Blu-ray.

  2. Il est vrai. Je me suis posé la question si je le mettais en avant ou pas. Et je vous avoue que votre intervention me fait un peu regretter de ne pas l’avoir fait. Mais pour être honnête avec vous, cette édition Make My Day aussi intéressante qu’elle semble l’être avec entre autre une intervention dans les compléments de Jean-Ollé Laprune, une personne que nous estimons énormément, spécialiste entre autre chose du polar à la française, et qui nous a au demeurant accompagné lors d’une rencontre avec le réalisateur de Bac Nord, n’en demeure pas moins un cran en dessous niveau technique par rapport aux éditions mentionnées au sein de mon petit papier. On sait en effet que cette collection menée de main de maître par JB Thoret ne bénéficie que rarement d’un travail de restauration et le plus souvent de masters au mieux de bonne tenue et au pire défraichis (exception faite bien entendu des HS comme Le Trou ou Mr. Klein). Enfin, et cela est un jugement on ne peu plus personnel, Police Python 357 ne fait largement pas parti de mes films de chevet chez Corneau. Il est certes efficace mais manque cruellement de moelle et d’une histoire aboutie. Au regard de la production actuelle il va sans dire qu’il surnagerait mais dans ces années là, le cinéma français a proposé beaucoup, beaucoup, beaucoup mieux.

  Lâchez-vous !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.