PlayStation 4 - Logo (Sony)

Brèves PlayStation 4 : Bedlam, Life goes on, ABZÛ, Zestiria, Tearaway

En attendant de découvrir ce que nous réserve Sony au cours de sa conférence de l’E3 (mardi 16 juin à 3h00 du matin heure française), plusieurs titres ont d’ores et déjà été annoncés en amont de l’événement pour venir garnir les rangs de sa bien nommée PlayStation 4.

Bedlam

Et l’on commence tout d’abord avec Bedlam que Steve Finn, producteur du studio britannique RedBedlam, qualifie de « lettre d’amour à la première personne à tous ceux qui ont survécu aux jeux en ligne des années 80’ aux années 90’ ». Mais les cinéphiles avertis n’auront pas manqué les accointances du pitch de Bedlam, adapté du roman éponyme de Christopher Brookmyre, avec un certain Tron : « Heather est une scientifique, de celles qui travaillent trop et ne sont pas assez payées. Elle développe des technologies médicales pour une corporation géante appelée Neurosphere. Un lundi pluvieux, Heather se porte volontaire pour servir de candidate de test pour la toute dernière technologie de Neurosphere, une machine pour scanner le cerveau – tout ça pour esquiver quelques heures de travail au bureau. Lorsque qu’elle sort du scanner, elle se rend compte qu’elle ne s’est pas juste échappée du bureau, mais aussi de la vraie vie. Heather se retrouve coincée dans Starfire, un jeu de science fiction violent auquel elle jouait quand elle était adolescente. Sans explication, sans alliés, et surtout sans moyen de s’échapper ». Retrouvez ci-dessous la bande-annonce de Bedlam, en attendant sa sortie prévue sur PlayStation 4 dans le courant du mois d’août.

Life Goes On : Done to Death

On poursuit avec Life Goes On : Done to Death que David Holmes producteur du studio Infinite Monkeys Entertainment qualifie de « jeu de plateforme morbido-comique ». Et pour cause, le principe du jeu repose sur le fait « d’utiliser les cadavres de vos personnages pour résoudre des énigmes ». Et avec la bande-annonce ci-dessous pour démontrer tout ceci en image, on comprend mieux la tagline « Et si la mort n’était pas la fin du jeu ? ». De surcroît le studio a exploité « les fonctionnalités de la manette DualShock 4, comme lorsque le chevalier meurt et crie à travers le haut-parleur, ou les effets de vibration personnalisés selon la façon de mourir ». Life Goes On : Done to Death est attendu sur PlayStation 4 plus tard au cours de l’année mais hélas sans date précise pour le moment.

ABZÛ

Exit le morbide et le FPS, place à la zenitude aquatique de ABZÛ. Matt Nava, directeur créatif du studio Giant Squid, nous précise que « ABZÛ signifie « océan de sagesse » en sumérien. Cet ancien concept d’ordre mythique est au centre du scénario de notre jeu : une histoire universelle retranscrite exclusivement par l’image et le son. Le joueur y incarne un plongeur solitaire qui descend toujours plus profondément dans la mer afin de découvrir sa véritable raison d’être. Des créatures majestueuses l’y attendent et des secrets immémoriaux se terrent au cœur de vastes forêts de varech, de récifs éblouissants et d’abysses ténébreux. Bien que le jeu soit largement inspiré de nos expériences en matière de plongée sous-marine, il n’y a pas de jauge d’oxygène dans ABZÛ. En effet, rien ne doit venir interrompre l’émerveillement des joueurs quand ils découvriront le mystérieux environnement océanique que nous avons créé ; c’est pourquoi nous tenions à ce qu’ils puissent explorer les fonds marins et flâner au sein de ce royaume aquatique sans aucune contrainte. Le développement de liens étroits avec la vie sous-marine est l’un des pivots de l’expérience ABZÛ. Le plongeur peut ainsi tendre la main pour toucher les poissons et nager au sein de leurs bancs. Nous avons conçu ces interactions et leurs conséquences dans le but de proposer une communion avec la nature à la fois respectueuse et évocatrice. Toutes les espèces figurant dans ABZÛ s’inspirent d’animaux réels originaires des quatre coins du monde ». Après pareil descriptif, si Le Grand bleu de Luc Besson fait partie de vos films de chevet, vous savez ce qu’il vous restera à faite au moment de la sortie d’ABZÛ pour lequel aucune date précise n’a toutefois été annoncée. On vous laisse (re)découvrir ci-dessous celle qui servit lors de l’annonce du jeu en juin 2014.

Tales of Zestiria

Direction le pays du Soleil Levant ensuite avec Tales of Zestiria. Du haut de ses 20 ans, la série « Tales of » (je connais de nom mais je n’ai jamais joué, NDR) fait son entrée sur PlayStation 4 avec ce nouvel opus dans lequel « le monde court un grave danger. La guerre a supplanté la paix et le monde est pour toujours corrompu. La population fait appel à un Berger pour restaurer la foi en l’humanité et remplacer les ténèbres par la lumière. Vous répondez à l’appel sous les traits de Sorey, un jeune homme destiné à unir les humains et les séraphins, des êtres légendaires et invisibles au commun des mortels. Dans ce monde dangereux, ses amis et les personnes qu’il croisera sur son chemin l’aideront dans sa quête : son ami d’enfance Mikleo, la princesse-chevalier Alisha, la marchande Rose et bien d’autres ». Sauvez le monde et la belle damoiselle, rien que du très classique diront certains mais la patine visuelle ne manque pas de charme comme en atteste la bande-annonce ci-dessous. La sortie de Tales of Zestiria est annoncée sur PlayStation 3 et PlayStation 4 pour le 16 octobre 2015.

Tearaway Unfolded

Enfin, last but not least comme diraient les anglo-saxons avec le très attendu Tearaway Unfolded, adaptation sur PlayStation 4 du génialissime Tearaway sur PSVita (là pour le coup j’y ai joué, d’où mon appréciation hautement enthousiaste, NDR). Outre les détails des deux packs disponibles dans le cadre d’une précommande du jeu, c’est avant tout et surtout la date de sortie qui nous intéresse puisque Tearaway Unfolded sera disponible (sur PlayStation 4 donc) en version physique et sur PlayStation Store le 9 septembre 2015. Pour fêter ça, on vous laisse (re)découvrir ci-dessous la bande-annonce du jeu dévoilée en décembre dernier au cours du PlayStation Experience.

  Lâchez-vous !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.