Archives par mot-clé : François Truffaut

François Truffaut, la passion cinéma – Coffret 8 films en Blu-ray

« Ce coffret réunit pour la première fois en version restaurée les sept longs métrages de François Truffaut distribués en France par les Artistes associés, entre 1968 La Mariée était en noir et 1978 La Chambre verte. À cet ensemble d’une richesse exceptionnelle, nous avons ajouté un huitième film de la même période, lui aussi inédit en haute définition, mais distribué en 1972 par une autre filiale d’une compagnie américaine installée en France, la Columbia Films, Une belle fille comme moi. Dans le livre d’accompagnement de ce coffret, constitué de textes critiques et de témoignages, le producteur et ancien agent artistique Jean-Louis Livi revient sur cette association de dix ans entre Les Films du carrosse et les Artistes associés, qui permit à Truffaut d’enchaîner les films et de mener à bien des projets ambitieux et longuement mûris… »

Olivier Père – Texte tiré du livret d’accompagnement du coffret

Continuer la lecture de François Truffaut, la passion cinéma – Coffret 8 films en Blu-ray

Les Blu-ray d’ici et d’ailleurs attendus pour la fin d’année – 2ème partie

2015 sera peut-être la dernière année où le Blu-ray pourra encore se distinguer sur les linéaires de nos échoppes favorites (ou ce qu’il en reste) avec ses coffrets de noël à foison regroupant pour cette période propice aux achats des regroupements de films reposant souvent sur des thématiques douteuses (gros biceps en sueur, gros bisous baveux, gros kikis forcément turgescents – ah non là c’est parait-il réservé aux Dieux du stade – pré-adultes bourgeonnants enfermés derrière un mur, race blanche à l’assaut de barbus…).

Continuer la lecture de Les Blu-ray d’ici et d’ailleurs attendus pour la fin d’année – 2ème partie

Truffaut à la Cinémathèque : dommage pour l’hommage…

Truffaut arrive ! Après une ouverture en fanfare avec la venue de John McTiernan et une rétrospective de l’œuvre de Sergio Leone, le mois d’octobre s’annonçait important pour La Cinémathèque Française avec un gros morceau sur et autour du réalisateur des 400 coups. Au menu : la première des deux expositions qui parcourent chaque saison, une rétrospective intégrale de son œuvre, un programme autour des films qui l’ont marqué et des réalisateurs qu’il a pu influencer et un catalogue d’exposition. Pour les trente ans de sa mort, l’ensemble est grand et s’ouvrait d’ailleurs sur Le Dernier métro tout juste restauré par MK2 et la Cinémathèque.

Continuer la lecture de Truffaut à la Cinémathèque : dommage pour l’hommage…