Archives par mot-clé : Stanley Kubrick

Docteur Folamour : Une bombe atomique en 4K

Au cours des deux dernières années, les films de Stanley Kubrick sortent à un rythme soutenu sur support Ultra HD, et ce pour le plus grand bonheur des (home)cinéphiles. Après Full Metal Jacket et Spartacus à la rentrée de septembre 2020, c’est donc à présent au tour de Docteur Folamour d’avoir les honneurs d’une édition Blu-ray 4K Ultra HD que d’ores et déjà nous vous recommandons chaudement (on dit ça c’est au cas où vous auriez la flemme de lire la suite).

Continuer la lecture de Docteur Folamour : Une bombe atomique en 4K

Spartacus : I am 4K

Film considéré comme le moins personnel dans la carrière de Stanley Kubrick, Spartacus (1960) n’en demeure pas moins une pièce maitresse dans sa filmo et du Septième Art tout court. Une œuvre majeure qui, à l’occasion de son soixantième anniversaire, sort dans une édition Blu-ray 4K Ultra HD resplendissante.

Continuer la lecture de Spartacus : I am 4K

The Shining – Version longue restaurée 4K en Blu-ray

Quand Stanley Kubrick s’attelle à l’adaptation du roman de Stephen King, il sort de l’échec commercial de Barry Lyndon qui n’a pourtant jamais souffert d’un quelconque doute quant à son statut instantané de chef-d’œuvre. Kubrick considère alors qu’il lui faut un succès public et quoi de mieux que d’aller lorgner du côté d’un genre qui a le vent en poupe en cette fin des années 70 avec les cartons au BO de films tels que L’Exorciste que Warner lui avait d’ailleurs proposé de réaliser mais qui après son refus finit par échoir entre les mains de Friedkin, La Malédiction de Richard Donner, Halloween de John Carpenter, Rosemary’s Baby de Roman Polanski, Carrie de Brian De Palma, Les Dents de la mer de Steven Spielberg… pour ne citer que les plus emblématiques. C’est un cadre de chez Warner Bros. qui lui fait découvrir le bouquin. Il dira d’ailleurs dans une interview accordée en 1980 à Vicente Molina Foix que c’était bien « la seule chose qu’il (John Calley, alors directeur de production) m’ait jamais envoyée que j’ai trouvé bonne ou qui m’ait plu ». Kubrick, qui n’a jamais pondu de scenarii orignaux, recherchait en effet obsessionnellement son inspiration dans les livres. La lecture de Shining dont il avait trouvé « l’intrigue, les idées et la structure beaucoup plus imaginative que tout ce que j’avais lu d’autre dans le genre » fut comme une révélation qui le convainquit immédiatement qu’il y avait là matière à faire un grand film tout en lui donnant la possibilité d’explorer un genre qui lui était totalement inconnu.

Continuer la lecture de The Shining – Version longue restaurée 4K en Blu-ray

2001, l’Odyssée de l’espace : Le Beau 4K bleu

S’il y avait un titre attendu tel le Messie par une multitude de home-cinéphiles de par le monde, c’était bien 2001, l’Odyssée de l’espace (1968) de Stanley Kubrick. Et pour cause, la précédente édition remontait à 2007, soit aux toutes premières heures du support Blu-ray, tandis que pour cette toute nouvelle sortie en Blu-ray 4K Ultra HD, Warner s’est apparemment attelé à tout reprendre à zéro.

Continuer la lecture de 2001, l’Odyssée de l’espace : Le Beau 4K bleu

Cannes 2018 : La sélection Cannes Classics

Cannes Classics, la sélection officielle du festival de Cannes consacrée au cinéma « retrouvé » et à l’histoire du cinéma, vient d’annoncer son cru 2018. Au programme de cette édition, vingt-sept films dont 7 projetés sur la plage et un court-métrage ainsi que 7 documentaires ou séances spéciales. Si les films sont projetés essentiellement en DCP (restauration 2K ou 4K), 2001 Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick sera montré dans une copie 70mm spécialement tirée pour l’occasion à partir d’éléments du négatif original. Il s’agit d’une recréation photochimique fidèle qui n’a fait l’objet d’aucune retouche numérique, effet remastérisé ni modification de montage. La séance sera présentée par Christopher Nolan, ardent défenseur de la pellicule et grand fan du film. Continuer la lecture de Cannes 2018 : La sélection Cannes Classics