Archives de catégorie : Tests Blu-ray / DVD

Angel – La Trilogie – Midnight Collection

Après deux premières vagues sorties respectivement en juillet et septembre 2016 puis en 2018 avec À armes égales (1982) de John Frankenheimer, la Midnight Collection de Carlotta n’avait plus donné signe de vie… jusqu’à ce mois d’avril 2021 où elle refait surface avec un coffret réunissant les trois opus de la saga Angel, trilogie supposément culte des années 80. L’occasion d’une (re)découverte qui (ne) nous a (pas) laissé totalement indifférent en attendant The Boys Next Door (1985) de Penelope Spheeris  le 19 mai.

Continuer la lecture de Angel – La Trilogie – Midnight Collection

De sang-froid en Blu-ray Collector chez Wild Side

Entre l’éditeur Wild Side et le réalisateur Richard Brooks c’est décidément une belle histoire d’amour qui perdure depuis 2012, date à laquelle est paru en DVD Sergent la terreur (1953) au sein du label, alors incontournable, dit « Les Introuvables ». Mais si on voulait pinailler, il serait même possible de remonter à 2005 quand sortait, toujours du côté des introuvables, un coffret DVD qui réunissait deux films de Jules Dassin dont Les Démons de la liberté (1947) qui avait pour scénariste inscrit au générique un certain Richard Brooks. Lord Jim (1965) et Elmer Gantry (1960) ont par la suite rejoint la non moins prestigieuse collection des coffrets collectors médiabook composés invariablement d’une galette Blu-ray, d’un DVD et d’un livre. C’est au tour de De sang-froid d’y faire donc son entrée permettant à Wild Side de perpétuer l’excellence de cette collection et de cette ligne éditoriale à même de rendre compte ici d’un film aux thématiques denses et complexes et à cette esthétique néo noire toujours aussi moderne sinon plus que jamais en avance sur notre époque.

Continuer la lecture de De sang-froid en Blu-ray Collector chez Wild Side

Les Enfants terribles en Blu-ray – Édition Coffret Collector 70ème Anniversaire

Les Enfants terribles est-il un film de Melville qui emprunte tout à Cocteau à commencer par son livre ou est-ce un film de Cocteau réalisé par Melville ? Ce qui, à y regarder de plus près, revient au même. En d’autres termes, Les Enfants terribles est-il un docteur Jekyll saupoudré d’un M. Hyde qui en ferait ce film malade, véritable objet de fascination, sur lequel le temps n’a que peu de prise ? Ou est-ce plutôt une œuvre quelque peu désuète, certes souffreteuse de par ses origines, et difficilement visionnable aujourd’hui ? La vérité, si vérité il y a, est certainement entre les deux. Ce que ce Blu-ray paru chez LCJ Éditions s’emploie à démontrer un peu malgré elle mais avec panache.

Continuer la lecture de Les Enfants terribles en Blu-ray – Édition Coffret Collector 70ème Anniversaire

François Truffaut, la passion cinéma – Coffret 8 films en Blu-ray

« Ce coffret réunit pour la première fois en version restaurée les sept longs métrages de François Truffaut distribués en France par les Artistes associés, entre 1968 La Mariée était en noir et 1978 La Chambre verte. À cet ensemble d’une richesse exceptionnelle, nous avons ajouté un huitième film de la même période, lui aussi inédit en haute définition, mais distribué en 1972 par une autre filiale d’une compagnie américaine installée en France, la Columbia Films, Une belle fille comme moi. Dans le livre d’accompagnement de ce coffret, constitué de textes critiques et de témoignages, le producteur et ancien agent artistique Jean-Louis Livi revient sur cette association de dix ans entre Les Films du carrosse et les Artistes associés, qui permit à Truffaut d’enchaîner les films et de mener à bien des projets ambitieux et longuement mûris… »

Olivier Père – Texte tiré du livret d’accompagnement du coffret

Continuer la lecture de François Truffaut, la passion cinéma – Coffret 8 films en Blu-ray

Coin de Mire Cinéma – Vague 6

C’est déjà l’heure de la vague 6 chez Coin de Mire Cinéma alors que l’on est persuadé que même avec les confinements et autres couvre-feux vous n’êtes pas encore venus à bout des titres qui ont vus le jour lors des vagues précédentes. Mais que voulez-vous, il faut bien avancer ma bonne dame et tenter de suivre le rythme pantagruélique de cet éditeur qui en un petit peu plus de deux ans s’est imposé comme un incontournable dans son domaine. Soit le cinéma français de patrimoine et plus précisément un maximum de films avec Jean Gabin, véritable péché mignon de Thierry Blondeau grand manitou et ordonnateur de Coin de Mire Cinéma. Et de fait, trois des six films proposés dans cette nouvelle vague sont portés par sa seule stature devenue mythique aujourd’hui. Encore que Le Chat, le meilleur des trois pour ne pas dire des six, est indissociable de l’immense Simone Signoret que l’on retrouve au demeurant dans La Veuve Couderc aux côtés de Alain Delon. Et si on termine ce rapide balayage en mentionnant Gérard Philippe et Fernandel, autant affirmer tout de go que voilà encore une salve qui a de la gueule.

Continuer la lecture de Coin de Mire Cinéma – Vague 6